DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

La famine dans la Corne de l'Afrique, immense défi pour les humanitaires

Vous lisez:

La famine dans la Corne de l'Afrique, immense défi pour les humanitaires

Taille du texte Aa Aa

A Dadaab au Kenya, les organisations humanitaires tentent de faire face. Ce camp de réfugiés, considéré comme le plus grand au monde accueille désormais quelque 380.000 personnes. Et ils sont de plus en plus nombreux chaque jour à passer la frontière de la Somalie et à venir se réfugier ici, fuyant la sécheresse, la famine et les combats qui frappent leur pays. “On est arrivé ici la nuit dernière”, raconte une réfugiée. “On a été attaqué sur le trajet,” poursuit-elle, “et ils nous ont pris tout ce qu’on avait, on n’a plus rien. On espère être aidé ici.”

D’après Médecins sans frontières, il faut passer à la vitesse supérieure dans la prise en charge des réfugiés. L’organisation estime nécessaire de fournir des compléments nutritionnels à davantage de monde et de prévenir l’apparition de maladies.

L’Unicef et les autorités kenyanes viennent ainsi de lancer une campagne de vaccination des enfants.

“A cause du nouvel afflux de réfugiés en provenance de Somalie et qui ne sont pas immunisés,” affirme le docteur Mohamed Sheikh, “on craint de voir apparaître des maladies et particulièrement, la polio et la rougeole.”

Non loin des camps, les soldats kenyans surveillent la frontière somalienne. Ils laissent passer les réfugiés, mais veulent éviter toute incursion de combattants, notamment d’islamistes shebab qui contrôlent en partie le sud et le centre de la Somalie.