DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Norvège : le profil psychologique d'Anders Behring Breivik

Vous lisez:

Norvège : le profil psychologique d'Anders Behring Breivik

Taille du texte Aa Aa

Michel Santos et Nezahat Sevim ont rencontré Nathalie Prieto, psychiatre, coordinatrice de la cellule d’urgence médico-psychologique du SAMU de Lyon et expert auprès des tribunaux français. Elle donne pour euronews.net son analyse psychologique d’Anders Behring Breivik, le suspect du massacre de Norvège dans lequel plus de 77 personnes sont mortes le 22 juillet. Elle évoque aussi l’avenir que vont affronter les survivants de la fusillade.

Selon elle, il semblerait que l’auteur présumé du massacre soit une version du paranoïaque : l’idéaliste passionné. Pour lui, “tout doit être sacrifié à sa cause peu importe les moyens”, explique-t-elle, remarquant que, paradoxalement, il va s’attaquer à des jeunes qui lui ressemblent.
D’après les rapports sur les faits, la psychiatre n’estime pas que l’argument d’une maladie mentale pourrait convaincre les juges norvégiens. Pour elle, les actes d’Anders Behring Breivik ne paraissent pas dus à une pathologie mentale au sens psychiatrique du terme qui justifierait une irresponsabilité pénale. Au contraire, ses actes correspondent bien à l’idéologie qu’il s’est construite.