DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Phelps promet d'être meilleur à Londres qu'à Shangaï

Vous lisez:

Phelps promet d'être meilleur à Londres qu'à Shangaï

Taille du texte Aa Aa

Michael Phelps avec de l’or autour du cou, c’est une image à laquelle on est habitué; après tout, le Kid de Baltimore a déjà conquis 26 titres mondiaux et 14 titres olympiques. Seulement à Shangaï ces jours-ci, il a été moins dominateur que les années précédentes. Il a certes glané 7 médailles, dont 4 en or, mais seulement 2 en individuel sur 100 mètres papillon et sur 200 mètres papillon.

Il s’est même fait voler la vedette par son compatriote Ryan Lochte, 5 titres au compteur avec en prime le record du monde du 400 mètres 4 nages. Pas de quoi traumatiser le protégé de Bob Bowman qui sait pertinemment qu’il n’est pas arrivé en Chine au meilleur de sa forme.

Michael Phelps: “Je pense qu’il y a encore beaucoup de travail à faire. Alors oui, je suis satisfait de ma semaine. Mais je sais que je peux aller plus vite, que je peux aller beaucoup plus vite. C’est bien d’avoir l’opportunité de bénéficier d’un an pour se préparer sereinement afin d‘être prêt à repartir de l’avant.”

Aux Jeux de Londres l’an prochain, Michael Phelps fera sans doute ses dernières longueurs de bassin en compétition officielle, avec dans un coin de sa tête l’envie de dominer Ryan Lochte, la référence actuelle de la discipline. Mais il lui sera difficile de faire aussi bien qu‘à Pékin où il avait raflé 8 médailles d’or. Un record qu’il ne devrait pas battre ou même égaler car cette fois, il ne compte s’aligner que sur 7 épreuves.

Vincent Ménard.