DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Une iranienne défigurée par l'acide renonce à la loi du talion

Vous lisez:

Une iranienne défigurée par l'acide renonce à la loi du talion

Taille du texte Aa Aa

L’accusé pleure face à sa victime… Majid Movahedi devait être aveuglé à l’acide dans un hôpital de Téhéran. Mais celle à qui il avait fait subir pareil sort a décidé finalement de lui pardonner.

Ameneh Bahrami a renoncé à appliquer la loi du talion prévue par la charia. « J’avais l’intention d’aller jusqu’au bout pour dissuader d’autres personnes de commettre ces crimes. J’ai décidé de pardonner mais d’autres n’auront peut-être pas cette chance », explique-t-elle à la télévision iranienne.

C’est parce qu’elle avait refusé une demande en mariage qu’Ameneh Bahrami avait été défigurée avec de l’acide. En Iran, la loi du talion permet aux victimes de ces crimes d’obtenir à leur tour l’aveuglement de leur agresseur ce que dénonce Amnesty International. L’ONG parle d’une punition cruelle, assimilable à de la torture.