DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Famine : les files de réfugiés s'allongent devant les camps

Vous lisez:

Famine : les files de réfugiés s'allongent devant les camps

Taille du texte Aa Aa

De nombreux réfugiés affamés attendent de pouvoir pénétrer dans le camp de Dadaab dans le nord-est du Kenya. Mais l’enregistrement a ralenti depuis le commencement du Ramadan. Beaucoup de réfugiés souhaitent respecter le jeûne bien qu’ils souffrent déjà de la faim.
 
Un membre du Haut-Commissariat pour les réfugiés tente de gérer certaines frustrations : “Imaginez que ces personnes ont traversé la Somalie à pied”, explique-t-il. “Certains ont voyagé pendant 20 voire 30 jours à la recherche de nourriture et d’eau, ils sont venus dans ce camp pour trouver de l’aide, et pourtant ils attendent encore d‘être enregistrés.”
 
Selon les ONG, plus d’un millier de réfugiés arrivent quotidiennement dans les camps de la région.
 
Pour le président de la Banque africaine de développement, la famine dans la Corne de l’Afrique est dûe en partie à l‘échec de la communauté internationale à mettre fin à la guerre en Somalie. Le pays est en proie à la violence et échappe à tout contrôle gouvernemental depuis 1991.
 
Dix millions de personnes ont besoin de l’aide alimentaire, deux millions d’enfants souffrent de malnutrition et 500.000 personnes risquent de mourir de faim.