DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Syrie : Hama toujours cible de la répression

Vous lisez:

Syrie : Hama toujours cible de la répression

Taille du texte Aa Aa

Les violences continuent en Syrie. Hier, au premier jour du ramadan, la répression du régime a fait au moins 24 victimes, portant à 134 le nombre de morts en trois jours.

Des images de la télévision d’Etat montrent des manifestants armés, pour étayer la thèse du régime, selon laquelle des groupes terroristes sont à l’origine des troubles.

Hier soir, à Hama, l’un des fiefs de la contestation, des chars ont tiré des obus dans des quartiers résidentiels.

Les pays européens et les Etats-Unis réprouvent ces violences, mais ces paroles restent sans effets.

“Nous condamnons les violences et elles doivent s’arrêter le plus rapidement possible.” a déclaré l’amiral Mike Mullen, chef d‘état-major des armées des Etats-Unis. “Le peuple syrien recherche certainement une réforme du gouvernement et de la gouvernance. De nombreux pays dans le monde ont demandé au président Assad et à son équipe dirigeante de mettre en oeuvre ces changements.” a-t-il ajouté.

Lundi, le Conseil de Sécurité n’est pas parvenu à un accord pour une résolution condamnant Damas. Bachar Al-Assad a donc toujours les mains libres pour continuer à réprimer les manifestations, désormais nocturnes et qui pourraient bien être quotidiennes pendant le ramadan.