DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Nouvelles répressions en Syrie sous les yeux d'une communauté internationale révoltée mais en désaccord

Vous lisez:

Nouvelles répressions en Syrie sous les yeux d'une communauté internationale révoltée mais en désaccord

Taille du texte Aa Aa

Les opposants à Bachar al-Assad ont de nouveau bravé le régime en manifestant hier soir à Homs dans le centre du pays et dans plusieurs villages alentours mais aussi à Hama malgré un déploiement massif de chars.

Hama est depuis dimanche le théâtre d’une vaste offensive des militaires. La ville rebelle est l‘épicentre d’une contestation réprimée dans le sang avec plus de 160 morts depuis dimanche dont plusieurs encore hier.

Une situation intenable pour l’Italie qui a rappelé son ambassadeur en poste à Damas. Une première pour un pays occidental. Le porte-parole du ministère italien des Affaires étrangères a proposé que tous les pays européens fassent de même.

Une proposition rejetée par Bruxelles qui a maintenu son ambassadeur sur place.

Signe de ces divisions, le Conseil de sécurité de l’Onu réunit hier soir a de nouveau échoué à trouver une position commune sur une résolution condamnant la répression de Bachar al-Assad. Les occidentaux sont confrontés à l’opposition de la Chine, de l’Inde, du Brésil et de l’Afrique du Sud.