DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Syrie : la répression continue, l'ONU divisée

Vous lisez:

Syrie : la répression continue, l'ONU divisée

Taille du texte Aa Aa

Des chars d’assaut ont pénétré dans les rues de Hama ce matin. La ville du centre de la Syrie, foyer de la contestation au régime du président Bachar al Assad, est une nouvelle fois assiégée.

Depuis dimanche Hama est le théâtre d’une vaste offensive des militaires. Une offensive sanglante. Une centaine de manifestans seraient tombés sous leurs balles.

Hier les enterrements se sont enchaînés. Deux frères ont ont été tués par un roquette tirée sur leur véhicule et un autre civil a été abbatu par un sniper.

Loin des cimetières syriens et des nouvelles sépultures des manifestants, les Nations Unies discutent mais elles ne parviennent pas à un accord.

Hier le conseil de sécurité a échoué pour le deuxième jour consécutif à trouver une position commune sur la répression en Syrie.

Et pendant ce temps, Bachar Al Assad a toujours les mains libres.