DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

La crise de la dette assombrit l'horizon boursier

Vous lisez:

La crise de la dette assombrit l'horizon boursier

Taille du texte Aa Aa

La banque centrale européenne qui reprend ses achats d’obligations : ça n’a pas vraiment convaincu les marchés d’actions et les indices boursiers d’Europe occidentale chutent de plus de 3% jeudi soir.

C’est le cas dans sur toutes les places boursières d’Europe occidentale.

En Espagne, le gouvernement a placé avec succès jeudi 3,3 milliards d’euros d’obligations à trois et quatre ans, mais il a du y mettre le prix vu les taux de rendement qui ont accompagné cette émission. La tension sur les marchés financiers reste très forte.

“Nous avons une très forte volatilité c’est sur, affirme Javier Ferrer de Ahorro Corporacion, et je dirai que ça va continuer en raison des sentiments de doutes et d’incertitude qui peuvent surgir à n’importe quel moment. La situation de l‘économie américaine n’aide pas non plus, elle amène encore plus d’instabilité”

En Italie, la situation n’est guère plus enviable et le gouvernement italien est également sur le pont mais pour l’instant, les taux d’intérêt de la dette sont toujours aussi élevés. Silvio Berlusconi, le premier ministre italien n’a pas non plus rassuré les marchés avec l’annonce d’un pacte de relance de la croissance De plus jeudi, la BCE a bien acheté des obligations de dette souveraine mais ni celle de l’Espagne ni celle de l’Italie. Elle a acheté des obligations irlandaises et portugaises !