DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le Conseil de sécurité condamne la répression en Syrie

Vous lisez:

Le Conseil de sécurité condamne la répression en Syrie

Taille du texte Aa Aa

Après des semaines de blocage, les Nations Unies ne sont parvenues qu‘à une déclaration non contraignante et récusée par le Liban qui estime “qu’elle n’aidera pas à mettre fin à la crise”.

Cette déclaration “condamne les violations généralisées des droits de l’Homme et l’usage de la force contre les civils par les autorités syriennes”.

Le secrétaire général de l’ONU Ban Ki-Moon a “renouvelé son appel à Bachar al-Assad pour que la violence cesse, pour qu’il mette en place les réformes promises et permette aux travailleurs humanitaires de se rendre sur place”.

Mais la répression continue inexorablement et elle a même tendance à être encore plus dure. Depuis dimanche, la ville de Hama, épicentre de la contestation, est sous le feu d’une offensive militaire. Plus de 160 personnes y ont déjà été tuées et hier soir encore il y a eu des violences meurtrières après la prière marquant la rupture du jeûne de Ramadan et ce dans plusieurs villes selon les ONG sur place.