DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Un an après, les 33 mineurs chiliens se souviennent de leur enfer

Vous lisez:

Un an après, les 33 mineurs chiliens se souviennent de leur enfer

Taille du texte Aa Aa

Vingt-Sept d’entres eux ont commémoré hier à Copiapo l’anniversaire de l‘éboulement qui les a enfermés sous terre pendant 69 jours.

Une cérémonie simple à laquelle a assisté le président chilien Pinera. Emouvante aussi et marquée surtout par un immense sentiment de reconnaissance envers tout ceux qui ont permis leur spectaculaire sauvetage.

Mais un an après, ces survivants sont toujours marqués par cette épreuve. Sept d’entre eux sont toujours en arrêt maladie, beaucoup sont sans emplois et un seul est redescendu dans une mine.

“Nous avons un procès contre l’entreprise minière qui nous employait. Ce qui nous est arrivé, ne doit plus jamais arriver aux générations futures”.

Dans les rues de Copiapo, personne n’a oublié ces 69 jours d’angoisse à l’image de cet homme :

“Je pense qu’on a laissé tomber les mineurs après tout ce qui est arrivé, ils avaient besoin de plus de soutiens”.

Un an après, plusieurs vidéos amateurs ont été dévoilées ces derniers jours. Elles retracent ces 69 jours dont 17 sans le moindre contact avec l’extérieur. Une aventure incroyable sur fond d’opération sauvetage titanesque avec une fin heureuse le 13 octobre 2010 devant les caméras du monde entier.