DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Dette : week-end sous haute-tension pour les dirigeants américain et européens

Vous lisez:

Dette : week-end sous haute-tension pour les dirigeants américain et européens

Taille du texte Aa Aa

La dégringolade s’est généralisée cette semaine. Après le plongeon des bourses mondiales, qui accumulent 2500 milliards de dollars de pertes,  
le spectre d’une nouvelle panique boursière et la crainte d’une rechute dans la récession inquiète les dirigeants américains et européens.
 
Plusieurs échanges téléphoniques ont eu lieu dans le week-end, et notamment entre le Premier ministre britannique David Cameron et le président français Nicolas Sarkozy, qui ont jugé important de rester régulièrement en contact.
 
Le président de la BCE (Banque Centrale Européenne) Jean-Claude Trichet veut quant à lui une décision ce dimanche sur le rachat par son institution d’obligations italienne et espagnole. 

Alors que les marchés guettent cette décision de l’institution européenne, une conférence téléphonique doit se tenir ce dimanche dans l’après midi.
 
La question de la dette dans la zone euro et de l’abaissement par Standard & Poor’s de la note souveraine des Etats-Unis était également au menu d’un échange téléphonique entre les responsables financiers des pays du G20, dimanche matin. 
 
Les ministre des finances du G7 doivent, eux aussi, se contacter dimanche, en marge de l’ouverture des marchés asiatiques. Il n’est pas exclu qu’ils diffusent un communiqué, selon un membre du gouvernement japonais
 
Des chefs d‘état, de gouvernement ou d’institutions qui affichent leur volonté de multiplier les consultations, les concertations, pour mieux rassurer les marchés.