DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

La répression en Syrie fait au moins 50 morts à Deir Ezzor

Vous lisez:

La répression en Syrie fait au moins 50 morts à Deir Ezzor

Taille du texte Aa Aa

La répression a une nouvelle fois été particulièrement sanglante ce dimanche en Syrie où des dizaines de civils auraient péri sous les balles des forces de sécurité. Les journalistes ayant été expulsés du pays, il est toujours difficile de vérifier les informations. Mais les nombreuses vidéos amateurs postées sur internet témoignent des violences sur place.

Une femme pleure la mort de son fils. Elle accuse la dynastie des Assad de faire couler le sang de la Syrie depuis plus de 40 ans.

Sous le feu des critiques, Bachar al Assad poursuit malgré tout sa campagne militaire. Depuis le début du soulèvement populaire, il impute les violences à des groupes armés et à des extrémistes religieux.

Dimanche à l’aube, des chars de l’armée et des bulldozers ont pénétré dans la ville de Deir Ezzor abattant les barricades érigées par les habitants et ouvrant le feu. L’opposition parle d’au moins 50 victimes civiles.

Pendant ce temps, les condamnations de la communauté internationale se multiplient. Après le Pape, la Ligue arabe a exprimé à son tour son inquiétude demandant pour la première fois l’arrêt immédiat des violences. Enfin l’Autriche a protesté à sa manière contre la répression en suspendant la livraison de billets de banque à la Syrie.