DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Effet yo-yo sur les places boursières européennes

Vous lisez:

Effet yo-yo sur les places boursières européennes

Taille du texte Aa Aa

Malgré la dégradation de la note américaine, les bourses du Vieux continent ne se sont pas effondrées en ouvrant ce matin. La mobilisation du G7 et de la Banque centrale européenne semblait avoir évité un mouvement de panique. Après avoir débuté légèrement en baisse, la plupart des places européennes sont repassées dans le vert quelques minutes après les premiers échanges. Puis, elles repartaient en forte baisse en fin de matinée.
 
Dès 9h10, la bourse de Madrid s’adjugait plus de 2%, le marché anticipant des achats d’obligations de la part de la Banque centrale européenne. En fin de matinée, elle réduisait ses gains.
 
En Asie, les marchés ont dégringolé après la perte du triple A des Etats-Unis. L’indice Nikkei de la Bourse de Tokyo a perdu 2,18%. A Séoul, l’indice Kospi  a chuté de 3,82%. Baisse quasi identique à la Bourse de Shangai.
 
Signe de l’affolement des investisseurs, à Hong Kong, l’or a été pris d’assaut. Pour la première fois l’once a dépassé 1.700 dollars.
 
Avec AFP et Reuters