DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

L'opposante ukrainienne Ioulia Timochenko reste en prison

Vous lisez:

L'opposante ukrainienne Ioulia Timochenko reste en prison

Taille du texte Aa Aa

L’opposante et ancienne Premier ministre ukrainienne Ioulia Timochenko a vu sa demande de remise en liberté rejetée par le tribunal de Kiev qui la juge depuis fin juin.

Des centaines de supporters de l’ex-égérie de la Révolution orange de 2004 étaient encore rassemblés à l’extérieur du tribunal ce lundi matin. Certains ont passé une nouvelle nuit sous la tente pour être parmi les premiers à manifester contre la décision du juge, vendredi, d’incarcérer Ioulia Timochenko.

“ J’espère que le gouvernement ukrainien sera assez intelligent pour revenir sur sa position et libérer Timochenko “ voulait croire son époux avant la tenue de l’audience.

Car les supporters de Ioulia Timochenko en sont convaincus : il s’agit d’un procès politique. Elle risque 7 à 10 ans de prison si elle est reconnue coupable.

“ Si Timochenko est condamnée à une lourde peine de prison, cela peut provoquer une grave crise du système politique “ estime le politologue Vadim Karasyov.

“ Pas touche à Timochenko “, “ président, destitution “ faisaient partie des slogans scandés ce lundi aux abords et à l’intérieur du tribunal.

Ioulia Timchenko est accusée d’avoir abusé de son pouvoir en 2009 quand elle était Premier ministre. La justice lui reproche notamment d’avoir autorisé, sans l’aval du gouvernement, la signature de contrats sur l’importation de gaz russe à des prix très désavantageux pour Kiev.