DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

La BCE rachète de la dette espagnole et italienne

Vous lisez:

La BCE rachète de la dette espagnole et italienne

Taille du texte Aa Aa

Le marché de la dette retrouve son calme grâce au rachat par la Banque Centrale Européenne d’obligations espagnoles et italiennes. Vendredi, les taux d’emprunt sur le marché européen s‘étaient littéralement envolés. La BCE avait alors annoncé qu’elle achèterait des obligations grecques et irlandaises. L’Italie et l’Espagne n‘étaient pas concernées dans un premier temps. Mais grâce aux annonces ce weekend de mesures budgétaires par les deux gouvernements, la BCE a estimé légitime de les aider:

“La décision du gouvernement d’anticiper les mesures du paquet fiscal, associée à celle de la BCE d’acheter des obligations, aura un effet positif à court terme sur le marché.” déclare cet investisseur italien. “En effet, aujourd’hui à l’ouverture, les marchés obligataires indiquaient une contagion limitée, par rapport au pic atteint vendredi.” ajoute-t-il.

Tout le weekend, les dirigeants européens ont multiplié les téléconférences et tenté de rassurer les investisseurs par des déclarations. Ils mettent en avant l’accord du 21 juillet pour venir en aide aux pays en difficulté. Un plan destiné à endiguer les risques de contagion au sein de la zone Euro.

“Nous avons besoin de temps pour dérouler les programmes de réduction des déficits et de dette.” a déclaré François Baroin, le ministre français des finances. “La séquence de ce weekend est une séquence très inportante, qui est de nature à rassurer les investisseurs, pour retrouver progressivement la confiance.” a-t-il ajouté.

Le programme de rachat de la dette publique avait été adopté à l’automne 2010 par la BCE pour faire face aux graves difficultés de la Grèce. En sommeil depuis quelques mois, il a été réactivé la semaine dernière face aux risques de contagion de la crise de la dette.