DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Berlusconi change de cap après la "lettre secrète" de la BCE

Vous lisez:

Berlusconi change de cap après la "lettre secrète" de la BCE

Taille du texte Aa Aa

Les Italiens ont peur de l’avenir. Cette crainte était relayée ce mardi matin par les Unes des grands journaux du pays.

Selon le Corrierre della Sera, Silvio Berlusconi a reçu un «courrier secret» de la Banque centrale européenne (BCE). Cette dernière, en échange de son soutien à l’Italie, a demandé au Cavaliere d’adopter de nouvelles mesures destinées à atteindre un budget équilibré d’ici 2013, au lieu de 2014.

Le Président de la BCE, lui-même, a confirmé l’information.

“Nous avons demandé et de façon très claire ces derniers jours, au gouvernement italien de prendre un certain nombre de décisions, qui ont été prises, et en particulier d’accélérer le retour à une situation budgétaire normale, et nous avons demandé la même chose au gouvernement espagnol”, a précisé Jean-Claude Trichet.

Ceci explique donc l’annonce,vendredi dernier, par le Premier ministre italien, d’une série de nouvelles mesures destinées à atteindre un budget équilibré un an plus tôt que ce qui était initialement prévu.

Il s’agit d’un changement important dans la stratégie de Berlusconi, lui qui a toujours défendu la “bonne santé” de l‘économie italienne.

«Nous devons reconnaître que le monde est entré dans une crise financière qui frappe tous les pays, une crise mondiale qui s’ajoute à toutes les crises déjà existantes et qui ne respecte pas du tout la réalité économique et les fondamentaux économiques”, a déclaré Silvio Berlusconi.

Silvio Berlusconi essuie une fois de plus les critiques de l’opposition qui l’accuse d’avoir placé l’Italie sous “tutelle” des puissances étrangères.

Reste que le Cavaliere bénéficie du soutien des marchés. Selon certains experts économiques, ces nouvelles mesures devraient en effet leur redonner confiance et leur épargner un nouveau vent de tourmente.