DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Marchés : beaucoup de volatilité à New York et en Europe

Vous lisez:

Marchés : beaucoup de volatilité à New York et en Europe

Taille du texte Aa Aa

Wall Street va-t-elle remonter le moral des places boursières internationales ? La bourse de New York a ouvert en hausse de 0,55% pour le Dow Jones et 1.96% pour le Nasdaq.

Lundi, son indice vedette avait lâché plus de 600 points, l’un des plus fort repli de son histoire. Bien sûr le marché est très fébrile et le Dow Jones est vite redescendu dans les minutes qui ont suivi.

“Nous vivons toujours des temps dificilles. Le marché d‘échange est sur des montagnes russes et la cacophonie qui émane des politiques, c’est de la folie totale. Il y a beaucoup de naïveté dans les hypothèses et les suggestions des politiciens qui nous suggèrent comment se débarasser des problèmes. Ce n’est pas une solution de dire à l’Italie, vendez votre or s’il vous plait, ce n’est pas une solution”, assure Robert Halver de la Baader Bank.

Beaucoup de volatitilité aussi sur les places financières européennes : les volumes sont une nouvelle fois extrêmement importants, toutes affichaient dès la mi-journée des niveaux de transactions plus élevés que leur moyenne quotidienne habituelle.

Le CAC 40 évolue ainsi dans des volumes représentant déjà 167% de sa moyenne quotidienne des trois derniers mois, avec près de 4,7 milliards d’euros échangés. Sur la Bourse de Francfort, ils dépassent 180% de leur moyenne habituelle, et à Londres 130%.

Auparavant, les marchés asiatiques ont vécu l’une des séances les plus agitées depuis le pic de la crise financière il y a trois ans et on frôlé le krach boursier.