DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Décompte macabre et propagande en Libye

Vous lisez:

Décompte macabre et propagande en Libye

Taille du texte Aa Aa

Le régime libyen a accusé mardi l’Otan d’avoir tué 85 personnes dont des femmes et des enfants dans des raids aériens contre un village à l’est de Tripoli.

Il s’agit du village de Majer, à une dizaine de kilomètres au sud de la ville disputée de Zliten, elle-même située à 150 km à l’est de Tripoli.

De son côté l’Alliance atlantique a affirmé ne pas avoir de preuve de la mort de civils. Souvent accusée par le régime de tuer des civils, elle a reconnu au moins deux bavures depuis le début des opérations en Libye et admis avoir tué par erreur ou accidentellement des civils lors de raids.

Toujours sur le terrain de la propagande des images non datées transmises par la télévision libyienne. On y voit Khamis Kadhafi, le fils du leader libyen dont la mort avait été annoncé la semaine dernière.