DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Syrie : l'armée se retirerait de Hama mais l'offensive continue

Vous lisez:

Syrie : l'armée se retirerait de Hama mais l'offensive continue

Taille du texte Aa Aa

Après 10 jours de siège, les blindés de l’armée syrienne auraient quitté Hama ce matin.

Les militaires fidèles au président Bachar al Assad étaient entrés en force dans cette ville du centre du pays le 31 juillet dernier pour y écraser les manifestants dans le sang.

Une centaine de militants anti-régime serait tombé sous leurs balles dans cette ville, épicentre de la contestation.

Hama, ville symbole de la lutte contre Bachar al Assad. Le mois dernier, d’immenses manifestations y avaient réuni plus d’un demi-million de personnes.

Les chars et les soldats quitteraient Hama. Mais une chose est sûre : hors de question de rentrer dans les casernes. Aujourd’hui l’armée a lancé une vaste offensive dans le nord-ouest du pays. Les villes de Taftanaz, Idlibe, Sermin à 30 kilomètres de la frontière turque sont les nouvelles cibles du régime.

Ce matin trois hommes auraient été blessés et une femme auraient été tuée à Sirmine.

Un décès de plus, qui vient s’ajouter aux 1600 victimes de la répression depuis le 15 mars dernier.