DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Espagne : vingt touristes arrêtés sur la Costa Brava après des violences nocturnes

Vous lisez:

Espagne : vingt touristes arrêtés sur la Costa Brava après des violences nocturnes

Taille du texte Aa Aa

Les Français ne sont pas en odeur de sainteté sur la Costa Brava. En cause, des violences qui durent depuis mi-juillet et qui ont encore opposé la nuit dernière de jeunes clubbers étrangers dont une majorité de Français, à la police espagnole.

Près de 2000 personnes faisaient la fête dans une discothèque de Djoret de Mar, près de Barcelone quand la climatisation a cessé de fonctionner. Les gérants ont alors autorisé les clubbers à sortir de l‘établissement puis ont refusé à certains d’y retourner. La situation a alors dégénéré. Des magasins et des hôtels ont été vandalisés.

“Je ne sais pas d’où ils les ont sortis mais ils avaient des bâtons”, rapporte un témoin. “Ils ont arraché un banc en métal et on sorti des armes. Ils ont cassé des fenêtres et ont tenté de cambrioler l’hôtel.”

“J’en ai assez, je veux vendre mon appartement et partir”, lâche une femme. “C’est dommage parce que j’habite à Djoret depuis 31 ans et j’aime beaucoup cette ville mais je vais partir parce qu’il est impossible de supporter cela.”

Vingt personnes ont été arrêtées pour leur implication dans les troubles de la nuit dernière. Parmi eux, treize Français. L’image des ressortissants de l’Hexagone s’est fortement détériorée depuis qu’un Français a poignardé à mort un jeune de 15 ans le 18 juillet dernier.