DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Démenti de Pyongyang sur des tirs d'obus près de la frontière

Vous lisez:

Démenti de Pyongyang sur des tirs d'obus près de la frontière

Taille du texte Aa Aa

Une tragicomédie. Commentaire amer et sarcastique de la télévision nord-coréenne au sujet de la riposte de Séoul, à une présumée attaque de Pyongyang.

3 explosions ont en effet retenti hier matin à proximité de la mer Jaune, vers la zone frontalière. Sans vérifier l’origine des tirs, intentionnelle ou accidentelle, la Corée du sud risposte.

Pyongyang explique que les explosions provenaient en réalité d’un chantier de construction, et juge “grotesque” qu’elles aient pu être assimilées à un bombardement.

“ Je suis très préoccupé par cet incident, a réagi le secrétaire général de l’ONU Ban Ki Moon.

Je trouve regrettable que ce type de tensions perdure entre les 2 pays. Cela montre que la situation reste instable dans la péninsule Coréenne.”

La Corée du sud s’est sentie menacée sur son territoire, l’incident a ravivé les événemets du 23 novembre dernier… retour en image sur l’ile de Yeonpyeong, située en territoire disputé, et que Pyongyang avait bombardé , faisant alors 4 morts.

Washington a appelé à la reprise des discussion sur la dénucléarisation de la péninsule coréene