DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Où sont les principaux leaders européens alors que les marchés boursiers dégringolent?

Vous lisez:

Où sont les principaux leaders européens alors que les marchés boursiers dégringolent?

Taille du texte Aa Aa

Les marchés boursiers mondiaux continuent leur dégringolade, ce qui ne semble pas inquiéter plus que cela les dirigeants européens qui brillent par leur absence, notamment les leaders des deux principales économies européennes que sont la France et l’Allemagne.

La dernière apparition en public de la Chancelière allemande remonte à plus de 15 jours. Angela Merkel assistait à la soirée d’ouverture de la 100ème édition du festival de Bayreuth, en Allemagne. Depuis, plus rien.

Un peu contraint et forcé, Nicolas Sarkozy a finalement décidé d’interrompre ses vacances, pendant quelques heures. Cédant à la pression des marchés, il a convoqué, ce mercredi, une réunion d’urgence à l‘Élysée.

Il fallait bien réagir, le Cac 40 ayant perdu presque 11% la semaine dernière, son plus bas niveau depuis juillet 2009. Du jamais vu depuis la fondation du principal indice de la bourse de Paris il y a 24 ans.

De son côté le Dax allemand a perdu presque 13%. Quand à l’Italie et à l’Espagne, troisième et quatrième économies de la zone euro, elles ont vu leur marché perdre respectivement 13% et 10%, malgré les annonces de réformes.

L’euro va mal mais les politiques peuvent encore changer la donne explique Haig Simonian, analyste au Financial Times, “pour l’avenir de l’euro, la politique est suffisante et ce sont les politiques qui doivent parler, surtout l’Allemagne en tant que pays le plus important et le plus grand. C’est à la chancelière allemande de le faire mais il manque entre elle et l’opposition, une ligne claire”.

Des mesures concrètes annoncées par des chefs d‘État ou de gouvernement, voilà ce qu’attendent les investisseurs, mais ils ont dû pour le moment se contenter des déclarations des ministres de l‘Économie, Philip Roesler pour l’Allemagne et François Baroin pour la France. Des ministres dont les discours de ces derniers jours n’ont rien apporté de vraiment palpable et dont la crédibilité est plutôt vacillante sur les marchés.

Nicolas Sarkozy et Angela Merkel vont-ils enfin reprendre la main? Possible et souhaité. Les deux dirigeants doivent en tous cas se rencontrer à l‘Élysée la semaine prochaine. Ils ont déjà réitéré leur décision de formuler des propositions communes concernant la réforme de la gouvernance de la zone Euro, avant la fin de l‘été.