DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Nouvelles compétences, nouveaux espoirs

Vous lisez:

Nouvelles compétences, nouveaux espoirs

Taille du texte Aa Aa

Quatre fois par semaine, David quitte le bidonville où il vit pour prendre des cours de danse à Gayaquil. Il nage à contre-courant dans une société où les hommes danseurs ne sont pas facilement acceptés. Mais la danse constitue pour lui une alternative à la violence et à l’exclusion.
 
Turquie : quand l’art intègre
 
Eyup, dans la banlieue d’Istanbul. Là où autrefois se dressait une centrale électrique se trouve un espace entièrement dédié aux arts et à la culture sous l‘égide de l’université de Bilgi. Le site, qui compte aussi un musée, est devenu un lieu de rencontre entre étudiants et riverains. Une interaction inscrite dans la stratégie de l’université qui propose des ateliers culturels ouverts à tous les jeunes du quartier.
 
 
Espagne : l’apprentissage pour tourner la page
 
Sur les dix années écoulées, plus de 600 femmes ont été tuées par leur conjoint en Espagne. Assez pour susciter une mobilisation nationale contre le fléau social qu’est la violence domestique.
 
A Valence, depuis 1994, un centre vient en aide aux victimes. Il a été baptisé “Proyecto Vivir” – “Projet : Vivre”. Plus d’une centaine de femmes maltraitées psychologiquement et physiquement sont venues s’y reconstruire. Pendant que les victimes d’hier se forment, des volontaires s’occupent de leurs enfants.
 

More Info:
proyectovivir.es