DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Répits de courte durée sur les places boursières européennes

Vous lisez:

Répits de courte durée sur les places boursières européennes

Taille du texte Aa Aa

A l’ouverture ce matin, Francfort chutait de 1.41%, Paris de 2.06 % et Milan de 2.64 %.

Le rebond de jeudi est déjà loin. Les marchés restent nerveux et déboussolés, par les rumeurs ou par les effets d’annonce

La dernière en date, jeudi soir, portait sur la restriction des ventes à découvert en France, en Espagne, en Italie, et en Belgique.

Les valeurs refuges continuent elles aussi d‘être affectées. A Tokyo, la bourse clôture en baisse après une semaine fébrile, durant laquelle l’ascension du yen se poursuit.

Une instabilité généralisée et préoccupante.

“Les turbulences financières de l’Europe se propagent outre-atlantique”, a declaré jeudi Barack Obama. “L’onde de choc du tragique tremblement de terre japonais touche les économies mondiales, et coupe les chaînes d’approvisionnement. Tout cela éprouve nos marchés, de plus en plus volatiles, et notre économie.”

La Maison Blanche suit de près l‘évolution de la situation en Europe et notamment l’exposition des banques aux dettes des Etats en difficulté.

Barack Obama, lui, continue de mettre le cap sur la relance de l’emploi et de la croissance aux Etats-Unis.