DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le Barbier anglais sauvé par Internet

Vous lisez:

Le Barbier anglais sauvé par Internet

Taille du texte Aa Aa

Aaron Biber a 89 ans. Cela fait plus de 40 ans qu’il tient un minuscule salon de coiffure à Tottenham, ce quartier déshérité du nord de Londres d’où sont parties les émeutes.

Un homme sans histoire qui hier encore était convaincu qu’il ne pourrait sans doute jamais rouvrir sa boutique passée à sac il y a tout juste une semaine. Même les sèche-cheveux ont été emportés.

“Quand je suis retourné à la boutique, les fenêtres étaient brisées, les portes étaient brisées, tout était brisé. Inutile de vous dire que c‘était difficile à supporter. Vous savez, je coupe les cheveux depuis que j’ai douze ans. C’est ma vie… C’est ma vie. Je pourrais vendre cette boutique en 2 minutes, mais je ne veux pas la vendre. Je viens tous les jours ici, parler aux gens, discuter avec les gens. Je leur coupe les cheveux. Peu importe ce que je gagne, je ne suis pas un homme cupide. L’argent ne m’intéresse pas.”

Son salut, Aaron le doit à Internet, pourtant montré du doigt pour son rôle dans l’orchestration des émeutes. Un formidable élan de solidarité s’est organisé sur la toile pour lui éviter de mettre la clé sous la porte. La mobilisation des internautes a été telle que plus de 28.000 euros ont été récoltés sur un site spécialement créé pour l’occasion.