DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Ouverture du procès contre une chaîne kurde au Danemark

Vous lisez:

Ouverture du procès contre une chaîne kurde au Danemark

Taille du texte Aa Aa

Le procès contre la chaîne kurde Roj TV s’est ouvert ce lundi à Copenhague, au Danemark, où se trouve son siège. Il lui est reproché de soutenir les activités du PKK, le parti des travailleurs du Kurdistan, considéré comme un mouvement terroriste par la Turquie, les Etats-Unis et l’Union européenne.

Des partisans de Roj TV ont manifesté aux abords du tribunal.

“Vouloir fermer un média qui s’adresse à 28 millions de Kurdes en Turquie, en Iran, en Irak, en Syrie et ailleurs, dans les pays où ils sont réfugiés, c’est un peu fort. Et il n’y aucune preuve qu’ils travaillent pour la cause du PKK “ a déclaré Bjoern Elmquist, l’avocat de la défense de la chaîne.

En Turquie, 133 personnalités du BDP, un parti pro-kurde ont lancé un appel à soutenir Roj TV. Le Premier ministre Recep Tayyip Erdogan, qui s’exprimait à l’occasion d’un dîner pour fêter les 10 ans de son parti, l’AKP, les a vivement admonestés.

“Ces gens du parti kurde BDP qui ne mettent aucune distance entre eux-mêmes et les séparatistes du PKK sont aussi des criminels. S’ils veulent parler de la démocratie et du droit, ils doivent le faire devant le Parlement “ a tonné le Premier ministre turc.

Le tribunal danois doit prononcer son jugement le 9 novembre. S’il décide d’interdire la diffusion de Roj TV, celle-ci pourra compter sur un autre canal de diffusion qu’elle a d’ores et déjà trouvé en Suède.