DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Croissance: l'Allemagne fait à peine mieux que la France

Vous lisez:

Croissance: l'Allemagne fait à peine mieux que la France

Taille du texte Aa Aa

La croissance économique a nettement ralenti au deuxième trimestre dans la zone euro, plombée notamment par le coup d’arrêt subi par la France et l’Allemagne.

Selon l’office européen des statistiques Eurostat, le Produit intérieur brut de la zone euro n’a augmenté que de 0,2% d’avril à juin après après 0,8% au premier trimestre.

Ce relâchement de la croissance ajoute un peu plus à l’anxiété déjà suscitée par les problèmes d’endettement.

Le produit intérieur brut de l’Allemagne n’a augmenté que de 0,1%. Le pays a donc fait à peine mieux que la France, qui a connu une croissance nulle au deuxième trimestre. A été observée aussi t une croissance nulle ou atone dans les pays les plus endettés de la zone euro, notamment la Grèce, l’Italie, l’Espagne, le Portugal et l’Irlande.

Alors que la zone euro reste engluée dans la crise de la dette et doit se convertir à l’austérité, la publication de la croissance en zone euro confirme les craintes des marchés.

“Certains investisseurs étaient déjà très préoccupés par la situation économique dans le monde, mais on s’attendait à ce que l’Allemagne fasse un très bonne année. Donc nous sommes vraiment très surpris et préoccupés par les chiffres du PIB allemand et cela se ressent sur les marchés”, explique Oliver Roth de Close Brothers Seydler bank.

La crainte d’une contagion de la crise aux “grandes économies” de la zone euro est donc ravivée.

Si les chiffres ne sont pas de bon augure pour le troisième trimestre, le spectre de la récession ne menace pas encore.

La situation a en tous cas accentué un peu plus la pression sur la zone euro pour trouver des solutions durables à la crise de la dette. Une pression dont les dirigeants allemands et français ont apparemment tenu compte lors de leur rencontre à Paris.