DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Enlèvement d'un humanitaire italien au Sud-Darfour

Vous lisez:

Enlèvement d'un humanitaire italien au Sud-Darfour

Taille du texte Aa Aa

Prénommé Francesco Azzara, il travaillait dans un centre pédiatrique pour le compte de l’ONG italienne Emergency, présente au Soudan depuis 2004.

Basé dans la ville de Nyala, capitale du sud-Darfour, il se rendait à l’aéroport lorsque son véhicule a été intercepté par des hommes armés.

Nous avons pu joindre par téléphone Rossella Miccio, coordinatrice à Emergency.

“Nous sommes en contact permanent avec les autorités régionales, avec la police, d’après eux il n’y a pas eu de demande de rançon pour l’instant.

Nous sommes optimistes, parce qu’il n’y a pas de grief particulier contre Francesco ou contre l’ONG Emergency, bien au contraire, on a observé des manifestations de solidarité à Nyala et à Khartoum.”

Propos recueillis par Luisida de Ieso, journaliste à Euronews.