DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Enquête Hariri : l'acte d'accusation publié, vers la tenue d'un procès

Vous lisez:

Enquête Hariri : l'acte d'accusation publié, vers la tenue d'un procès

Taille du texte Aa Aa

La totalité de l’acte d’accusation contre les membres du Hezbollah inculpés dans l’assassinat de Rafic Hariri a été publiée ce mercredi par le Tribunal spécial pour le Liban crée par l’ONU. L’identité des quatre hommes avait été révélée le mois dernier. Ils font l’objet de mandats d’arrêt internationaux. Et selon le Tribunal, le procureur a présenté des preuves suffisantes pour que soit engagée la phase du procès.

“Le procès va bientôt débuté”, confirme ce député partisan de l’ancien Premier ministre. “Nous soutenons le Tribunal comme nous l’avons toujours fait, et nous pensons que la lumière sera faite sur cette affaire et que la justice sera rendue”.

Mais dans la rue, beaucoup de Libanais réagissent mal à la publication de l’acte d’accusation, vue comme une source de tension communautaire.

“Ils ont crée cette mise en accusation pour raviver les conflits sectaires, ils donnent de fausses informations”, déclare cet homme.

A travers l’acte d’accusation, chacun a accès aux détails de l’affaire. Le Hezbollah, mouvement chiite soutenu par l’Iran, a toujours démenti toute responsabilité dans l’attentat qui avait fait 22 morts à Beyrouth le 14 février 2005.