DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Portés par la lutte anti-corruption, les mouvements de protestation s'amplifient en Inde

Vous lisez:

Portés par la lutte anti-corruption, les mouvements de protestation s'amplifient en Inde

Taille du texte Aa Aa

Des voix s‘élèvent déjà, prédisant la contagion du Printemps Arabe… En Inde.

A New Dehli ils étaient plusieurs dizaines de milliers de personnes.

Les mouvements de soutien à Anna Hazare s’amplifient en Inde, et pas seulement dans la capitale

Cet homme de 74 ans est devenu le nouveau visage de la lutte anticorruption.

Il exige que soit soit révisée la loi qui épargne le Premier ministre et de hauts magistrats du contrôle anticorruption. Trop indulgente selon lui

Disciple de Gandhi, il prône comme lui le jeûne jusqu‘à la mort. Une méthode, jugée antidémocratique par le gouvernement :

“ La voie qu’il a choisie pour imposer un projet de loi au parlement est totalement infondée et lourde de conséquences pour notre démocratie parlementaire”, déplore le Premier ministre indien Manmohan Singh.

Le jeune jusqu‘à la mort, un moyen de pression politique de plus en plus prisée ces derniers mois par des militants.

Placé en détention mardi alors qu’il s’apprêtait à entamer une grève de la faim, Anna Hazare a depuis été libéré, mais il refuse de quitter sa cellule tant qu’on ne l’autorise pas à pratiquer un jeune illimité.

Combat contre la corruption, mais combat aussi pour le droit de protester, pacifiquement, à la manière du Mahatma Gandhi.

Ce soutien de plus en plus large à Anna Hazare intervient dans un contexte de ralentissement de la croissance, et de flambée des prix.

Le risque de voir le mouvement se transformer en contestation sociale n’est pas exclu.