DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Sarkozy et Merkel ont déçu les marchés

Vous lisez:

Sarkozy et Merkel ont déçu les marchés

Taille du texte Aa Aa

Les marchés sont déçus. Au lendemain de la rencontre entre Nicolas Sarkozy et Angela Merkel, les places financières sont dubitatives. Pourtant, le sommet franco-allemand avait pour objectif premier de les rassurer.

Voulant parler d’une seule voix, les deux pays ont annoncé une batterie de mesures : règle d’or budgétaire, taxe sur les transactions financières, convergence fiscale, gouvernance économique commune.

“La première de ces propositions consiste à instaurer dans la zone euro un véritable gouvernement économique de la zone euro” a annoncé Nicolas Sarkozy. “Ce gouvernement économique sera constitué du conseil des chefs d’Etats et de gouvernements. Il se réunira deux fois par ans et plus si nécessaire”.

Des propositions oui, mais pour les analystes, pas de mesures concrètes.

Et surtout les deux dirigeants n’ont pas évoqué la mesure tant attendue : les euro-obligations, défendues par l’Italie et l’Espagne, synonyme d’une mutualisation des dettes en zone euro.

En attendant, comme la météo à Francfort, les marchés restent moroses. Toutes les places européennes ont ouvert en baisse ce matin.