DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Deuxième jour de la visite du pape : ferveur et polémiques

Vous lisez:

Deuxième jour de la visite du pape : ferveur et polémiques

Taille du texte Aa Aa

Le programme de la deuxième journée du pape en Espagne est chargé.

Après avoir rencontré le roi Juan Carlos et la reine Sofia au palais royal ce matin, Benoît XVI s’est rendu au monastère de l’Escorial, à 50 kilomètres de Madrid. Il était attendu par 1600 jeunes religieuses qui l’ont acclamé. Le pape les a encouragé dans la “radicalité” de leur engagement.

Dans la soirée, le pape va présider un chemin de croix sur une avenue madrilène, événement central de sa visite de quatre jours dans la capitale espagnole.

Hier soir, Benoît XVI avait été accueilli par des centaines de milliers de jeunes venus de 193 pays. Agé de 84 ans, il semblait affecté par la fatigue et la chaleur.

En marge des célébrations, un vaste mouvement anti-pape continue de critiquer ces Journées mondiales de la jeunesse. Sur la place de la Puerta del Sol, la police anti-émeute est intervenue hier soir pour disperser un groupe de 150 manifestants. A coups de matraque.

Parmi les opposants à la visite du pape, des militants pro-laïcité qui dénoncent une utilisation de fonds publics pour financer l‘événement.

Mais également des «Indignés» et des défenseurs de la cause homosexuelle. Tous ont appelé à un nouveau rassemblement ce soir à la Puerta del Sol.