DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Israël pilonne la bande de Gaza en représailles à des attaques près d'Eilat

Vous lisez:

Israël pilonne la bande de Gaza en représailles à des attaques près d'Eilat

Taille du texte Aa Aa

La nuit aura été de courte durée pour les habitants de la bande de Gaza. En quelques heures seulement, ce sont au moins 7 raids qui ont été lancés par Tsahal en représailles à la triple attaque intervenue hier après-midi près de la station balnéaire d’Eilat, et qui a coûté la vie à 8 Israéliens.

Dans l’est de la ville de Gaza, un adolescent est mort dans sa maison pilonnée par l’aviation israélienne, l’attaque a également fait près de 20 blessés.

Un peu plus tôt, c’est la ville de Rafah, située plus au sud, qui avait été prise pour cible. 6 Palestiniens ont été tués, dont un enfant. Parmi eux se trouvaient également des dirigeants des comités de résistance populaire (CRP), accusés d’avoir fomenté les attaques d’Eilat.

“Nous avons nié être lié à ces attaques, explique leur porte-parole, Abu Mujahed. L’occupation nous accuse de les avoir perpétrées pour clore le dossier. Nous, en tant que résistance palestinienne, considérons que c’est l’occupant qui a commencé cette bataille, en prenant nos dirigeants pour cibles. Ce sont ceux qui l’ont commencée, mais ils n’auront pas le loisir de la terminer.”

Selon l’armée israélienne, plusieurs hommes armés, venus apparemment de la bande de Gaza via le Sinaï, auraient lancé des attaques contre deux bus, une voiture et un véhicule militaire sur une route au nord d’Eilat. Israël évoque aussi une vingtaine de blessés et pointe l’Egypte du doigt pour son manque de vigilance à la frontière. Pris en chasse par les militaires israéliens, sept activistes auraient été tués, dont deux kamikazes qui ont actionné leurs engins explosifs.

A signaler que deux policiers et un soldat égyptiens ont aussi péri lors d’un raid de l‘état hébreu le long de la frontière.