DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Syrie : 3e vendredi de ramadan encore meutrier


Syrie

Syrie : 3e vendredi de ramadan encore meutrier

Les opérations de l’armée et de la police contre les manifestants ont cesssé, assurait mercredi soir Bachar el Assad.

Mais Les vidéos amateur ne cessent depuis d’opposer de vigoureux démentis à ces déclarations.

Des images en provenance, d’abord, de Damas, où des manifestants font état de clashs avec les forces de sécurité.

Autre témoignage, filmé dans un bus où des hommes, qui ont été faits prisonniers sont sous la surveillance, parfois brutale des militaires.

Des vidéos amateur, encore, de Deraa, berceau de la contestation, où les blindés seraient toujours déployés.

Dans cette province, au moins onze personnes ont été tuées dans les villes d’Inkhil et d’Hirak aujourd’hui.

En ce vendredi, jour de prière et désormais traditionnel rendez-vous de manifestants, environ 20 000 personnes se sont rassemblées à Homs.

“Au-revoir Bachar , rendez-vous à La Haye”, clamait la foule.

“Les prémices de la victoire” peut on encore lire sur les pancartes, à Damas, où un cortège de personnes masquées a défilé.

Dopée par les appels de Washington et de l’Union Européene à la démission de Bachar el Assad la contestation continue de sévir mais la répression aussi.

L’observatoire syrien des droits de l’homme dénombre au moins 15 morts aujourd’hui en Syrie.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Proche-Orient : escalade de la violence