DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Le vol de la Joconde, c'était il y a cent ans


France

Le vol de la Joconde, c'était il y a cent ans

La Joconde, peinture de Léonard de Vinci, l’un des tableaux les plus célèbres du monde, l’oeuvre d’art la plus visitée, exposée au Musée du Louvre à Paris, célèbre dimanche le centième anniversaire… de son cambriolage.

Nous sommes donc le 21 août 1911, un lundi. C’est jour de fermeture au Louvre. Vincenzo Peruggia, un peintre en bâtiment de 30 ans, s’introduit dans les lieux et dérobe la toile. “Il a volé Mona Lisa par provocation, justifie son petit-fils, Silvio Peruggia. Il voulait ainsi protester contre toutes les oeuvres d’art volées par Napoléon en Italie.” Et, dans sa ville natale, l’ouvrier passe volontiers pour un gentleman-cambrioleur. La preuve : une plaque commémorative lui est dédiée.

La Joconde a été récupérée deux ans et demi après son vol, en décembre 1913, grâce à un antiquaire italien à qui Peruggia avait proposé le tableau. Jugé en Italie, le voleur a affirmé avoir agi par patriotisme. Il a passé sept mois en prison.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Syrie : malgré les promesses de Bachar al-Assad, la répression continue