DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Nouvelles mesures de rigueur en Espagne

Vous lisez:

Nouvelles mesures de rigueur en Espagne

Taille du texte Aa Aa

Le gouvernement espagnol annonce une réforme de l’impôt sur les sociétés, l’obligation de recourir désormais aux médicaments génériques, mais aussi une baisse de la TVA sur l’achat de logements neufs, qui passerait de 8 % à 4% d’ici à la fin de l’année.

Le marché de l’immobilier est particulièrement déprimé depuis la crise de 2008. Près d’un million de logements sont restés invendus.

“ Avec cette mesure nous souhaitons relancer la vente des logements neufs, et donc dynamiser le secteur du batiment, c’est l’un des plus affectés jusque là par la crise economique. Cette mesure devrait aussi permettre de stimuler la création d’emplois dans le batiment.”

a déclaré le porte-parole du gouvernement José Blanco.

Le gouvernement espagnol demande au Parlement une session extraordinaire pour faire adopter en urgence ces mesures, qui, au final, devraient renflouer les caisses de l’Etat de près de 5 milliards d’euros.

Le projet de loi sur l’utilisation de médicaments génériques doit notamment permettre d‘économiser 2.4 milliards d’euros.

De quoi rassurer, espère Madrid les marchés et les pays voisins sur les capacités de l’Espagne à sortir de la crise.

La quatrième économie de la zone euro vise un déficit à 6% du PIB en 2011, après l’avoir ramené à 9.2 % du PIB en 2010, contre 11.1 en 2009.

L’emploi reste la bête noire de l‘économie espagnole : le taux de chômage, supérieur à 20%, est le plus élevé de l’UE.