DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Dominique Strauss Kahn libre

Vous lisez:

Dominique Strauss Kahn libre

Taille du texte Aa Aa

Les poursuites pénales contre l’ancien patron du FMI ont été abandonnées hier. A l’issue d’une audience de moins de vingt minutes, le juge a accepté la demande du procureur. En cause, les mensonges de l’accusatrice qui se sont multipliés durant l’enquête. Impossible, donc, de prouver la culpabilité de Dominique Strauss Kahn au-delà du doute raisonnable.

Pour la première fois depuis le début de l’affaire, il y a plus de trois mois, l’homme s’est exprimé devant les caméras. “C’est la fin d’une épreuve terrible et injuste. Je suis soulagé pour ma femme, mes enfants, mes amis, tous ceux qui m’ont soutenu.”

Un épilogue qui provoque la colère de l’avocat de Nafissatou Diallo, Kenneth Thompson. “Le procureur a abandonné une femme innocente. Il lui a refusé le droit à la justice dans une affaire de viol. En agissant de la sorte, il a abandonné les femmes qui seront un jour violées ou agressées sexuellement”.

L’affaire pénale est classée mais Dominique Strauss Kahn n’en est pas quit pour autant avec la justice américaine. Nafissatou Diallo a lancé, début août, une procédure civile devant un tribunal du Bronx pour obtenir des dommages et intérêts.