DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

L'affaire DSK décrédibilise la parole des femmes victimes de violences selon les féministes

Vous lisez:

L'affaire DSK décrédibilise la parole des femmes victimes de violences selon les féministes

Taille du texte Aa Aa

A chaque audience de Dominique Strauss-Kahn elles étaient là pour au-delà du cas Nafissatou Diallo défendre la cause des femmes.

Les associations féministes déplorent que les charges aient été abandonnées, car un procès aurait permis d’approfondir les choses. Elles craignent que cet épisode judiciaire ne contribue à décridibiliser la parole des femmes victimes de violences.

“C’est dégoûtant, répugnant. Il mérite d‘être derrière les barreaux. Je me fiche de savoir combien d’argent il a. Il ne devrait pas être protégé parce qu’il est riche”, dit une jeune femme.

“Quand un homme riche, blanc et puissant attaque une immigrée de couleur, qui travaille comme femme de chambre dans un hotel. C’est un problème de racisme et de classe sociale”, ajoute une autre personne.

C’est sous les huées des féministes que Dominique Strauss-Kahn est sorti pour la dernière fois du Tribunal pénal de Manhattan.

“C’est sur une très courte audience que s’est terminé cette saga judiciaire longue de trois mois. Et elle s’achève, selon les avocats, sur le grand soulagement de Dominique Strauss-Kahn d’une part et la colère de Nafissatou Diallo de l’autre”, conclu notre correspondante sur place Anna Bressanin.