DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Quatre journalistes enlevés, deux blessés en Libye

Vous lisez:

Quatre journalistes enlevés, deux blessés en Libye

Taille du texte Aa Aa

Le travail des journalistes est forcément risqué durant la fin de règne en Libye. Quatre envoyés spéciaux de la presse écrite italienne, dont une femme, ont été enlevés. Un groupe armé fidèle au colonel Kadhafi a stoppé leur véhicule et tué leur chauffeur sur la route entre Zawiyah et Tripoli. Les journalistes seraient détenus dans un appartement de la capitale libyenne.

C’est là que d’autres journalistes étrangers ont vu la fin de leur enfermement. Ils étaient une trentaine, coincés depuis quatre jours dans l’hôtel Rixos, et ils ont pu en sortir ce mercredi. Souvent dans le noir et manquant d’eau, ces reporters étaient sous la surveillance de soldats pro-Kadhafi armés de kalachnikov. Ils se sentaient comme des otages. C’est toujours à Tripoli qu’un journaliste français de la chaîne publique France 2 a été blessé par balles. Un autre Français, photographe de Paris Match, a également été blessé.