DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Les journalistes étrangers libérés de l'hôtel de Tripoli où ils étaient reclus

Vous lisez:

Les journalistes étrangers libérés de l'hôtel de Tripoli où ils étaient reclus

Taille du texte Aa Aa

Heureux dénouement pour les journalistes étrangers qui étaient coincés dans un hôtel de Tripoli. Tous, soit une trentaine dont un reporter de l’Agence France Presse, ont finalement été libérés ce mercredi. Ils étaient enfermés depuis quatre jours dans l’hôtel Rixos, qui se trouve à environ un kilomètre de l’ex-Quartier Général fortifié du colonel Kadhafi pris mardi par les rebelles.
 
Souvent dans le noir et manquant d’eau, ces journalistes étaient empêchés de sortir par des forces loyales au dirigeant libyen. Ils se sentaient comme des otages, piégés ensuite entre les deux feux des belligérants durant la bataille de Tripoli. 

Ils peuvent désormais faire leur travail, celui d’informer, en toute liberté.