DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Démission du Premier ministre japonais

Vous lisez:

Démission du Premier ministre japonais

Taille du texte Aa Aa

Cinq mois après les évènements dramatiques du 11 mars, le premier ministre japonais annonce sa démission. Prenant finalement acte de sa forte impopularité après sa gestion de la crise nucléaire, Naoto Kan a annoncé tôt ce matin qu’il quittait la direction de son parti, et automatiquement donc, la fonction de chef du gouvernement.

“J’annonce aujourd’hui ma démission en tant que leader du Parti Démocrate, a t-il déclaré, et dès que le nouveau dirigeant aura été désigné, je démissionnerai de mon poste de Premier ministre”.

Le tremblement de terre de mars dernier, ressenti jusque dans l’hémicycle du parlement nippon, et le tsunami qui a suivi ont dévasté les côtes du nord-est du pays et provoqué un accident nucléaire historique à la centrale de Fukushima.

C’est Seiji Maehara, ancien ministre des Affaires étrangères, et qui semble avoir la préférence des Japonais, qui pourrait devenir le sixième dirigeant du pays en cinq ans.