DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

L'ONU toujours peu convaincue par les promesses de Bachar al-Assad

Vous lisez:

L'ONU toujours peu convaincue par les promesses de Bachar al-Assad

Taille du texte Aa Aa

Le président syrien aimerait tant donner de son pays une image de paix et de dialogue. Bachar al-Assad a invité plusieurs dignitaires religieux à rompre le jeûne avec lui jeudi soir à Damas. La télévision d’Etat a pris soin de montrer ces images. Le président a souligné l’importance du ramadan, durant lequel “On doit faire de bonnes choses”, a-t-il dit.

Laisser entrer en Syrie une délégation humanitaire de l’ONU était une “bonne chose”, bien qu’elle ait dû quitter la ville de Homs précipitamment. “Le président reste silencieux sur la violence commise contre les civils, tout en dénonçant la violence contre l’armée et la police, a regretté Lynn Pascoe, le secrétaire général adjoint des Nations unies. Son incapacité à tenir la bride aux forces de sécurité sape la crédibilité de ses promesses de réformes”.

La milice syrienne n’hésite même pas à s’en prendre aux artistes célèbres. Le caricaturiste Ali Ferzat a été tabassé, puis jeté d’une voiture sur le bord de la route. Ses derniers dessins lui ont été volés, et ses agresseurs ont surtout frappé ce qu’il a de plus précieux, ses mains.