DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le CNT fait de Tripoli sa capitale, les rebelles poursuivent la traque de Kadhafi

Vous lisez:

Le CNT fait de Tripoli sa capitale, les rebelles poursuivent la traque de Kadhafi

Taille du texte Aa Aa

C’est dans les ruines de l’ex-QG de Kadhafi que les rebelles entendent reconstruire la Libye.

Et la première pierre de ce nouvel édifice a été posée. Le gouvernement rebelle, le CNT a transféré sa capitale de Benghazi à Tripoli en envoyant huit hauts responsables sur place.

Mais la transition politique ne peut se faire sans argent. Une urgence. Le Conseil National de Transition multiplie les appels à la communauté internationale afin qu’elle débloque les avoirs libyens. L’ONU a commencé à répondre favorablement hier soir avec une première enveloppe de 1,5 milliards de dollars.

Mahmoud Jibril, le numéro 2 du CNT s’est lui rendu en Turquie. Aux côtés du chef de la diplomatie turque Ahmet Davutoglou, il a encore plaidé pour une aide immédiate de 5 milliards de dollars. Il a aussi annoncé que les rebelles brigueront un siège aux Nations Unies en septembre.

En attendant, la traque de Kadhafi se poursuit. Le dictateur reste introuvable mais il nargue toujours ses adversaires avec des messages audio appelant à la résistance. Les rebelles continuent à le chercher. Immeuble par immeuble, rues par rues et à éliminer aussi les éventuels snipers.