DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Libye : retrouvailles inattendues dans un hôpital de Tripoli

Vous lisez:

Libye : retrouvailles inattendues dans un hôpital de Tripoli

Taille du texte Aa Aa

Lors de l’arrivée des rebelles à Tripoli, les plus téméraires sont sorti fêter l‘évènement dans la rue. Parmi eux le petit Mohammed, 10 ans.

Mais dans le chaos et la confusion, l’enfant s’est retrouvé séparé de sa famille avant d‘être blessé par balle. Des inconnus l’ont conduit à l’hôpital du quartier d’Abou Salim.

Ce docteur raconte la suite de l’histoire : “Nous allions le transférer aujourd’hui vers un autre hôpital quand la famille est arrivée pour mener des recherches. Ils l’ont vu sur le brancard devant l’ambulance et ça a été un choc pour eux”.

Un choc émotionnel et surtout un soulagement pour la famille de Mohammed qui n’avait aucune nouvelle de lui et craignait que le pire soit arrivé…

Ses parents témoignent… “Ces quatre derniers jours, on n’arrivait plus à s’alimenter. On a passé ces quatre jours à la recherche de Mohammed. On ne mangeait rien. Mais Dieu merci, on l’a retrouvé. Dieu merci il est en vie”, pleure sa mère.

“Je ne savais pas qu’il était ici à l’hôpital. On m’a dit qu’ici, il y avait des cadavres et que peut-être mon fils était parmi eux. Je suis venu le chercher, et aujourd’hui je le retrouve. Cela fait cinq jours que nous le cherchons”, poursuit son père.

Mohammed a pu finalement être transféré à l’hôpital central de Tripoli où il bénéficie d’une meilleure prise en charge. Les hôpitaux de quartier comme celui d’Abou Salim manquent cruellement de moyens. Les jours de l’enfant ne sont pas en danger…