DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Libye : transfert du pouvoir de Benghazi à Tripoli

Vous lisez:

Libye : transfert du pouvoir de Benghazi à Tripoli

Taille du texte Aa Aa

Les rebelles libyens multiplient les gestes de victoire. Deux jours après la prise de contrôle du vaste complexe de Bab al-Aziziya, ils ont annoncé la nuit dernière le transfert de leur comité exécutif – l‘équivalent d’un gouvernement- de Benghazi à Tripoli. Mouammar Kadhafi, lui, reste introuvable. Mais il est traqué. Les insurgés offrent une récompense d’un million deux cent mille euros à quiconque permettra sa capture, mort ou vif.

Le colonel Kadhafi, qui est parvenu à faire diffuser hier un message via une chaîne basée en Syrie pourrait se cacher à Syrte, selon les rebelles.

Soit le maître déchu de Tripoli se cache dans la partie méridionale de la capitale soit il est déjà parti depuis un certain temps, a estimé de son côté un ancien proche de Kadhafi.

Dans un communiqué, la chef de la diplomatie américaine a appelé les rebelles libyens à se montrer fermes face à “la violence extrémiste” tout en soulignant qu’il n’y avait “pas de place pour les représailles et les attaques revanchardes”.

Selon le président du Conseil national de transition, le conflit en Libye a fait plus de 20 000 morts depuis le début de l’insurrection en février.

Avec AFP et Reuters