DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

L'Algérie, peut-être une piste dans la traque de Kadhafi

Vous lisez:

L'Algérie, peut-être une piste dans la traque de Kadhafi

Taille du texte Aa Aa

Alors que les rebelles fouillent toujours Tripoli de fond en comble pour tenter de le débusquer, et que sa tête a été mise à prix, le dirigeant libyen pourrait être passé en Algérie voisine.

Alger n’a pas reconnu la légitimité du Conseil national de Transition, l’organe de coordination des insurgés libyens.

Selon certains rebelles en effet, un convoi de six grosses voitures blindées, qui pourrait transporter de hauts responsables libyens, voire le colonel Kadhafi lui-même, a passé ce vendredi la frontière avec l’Algérie par la ville de Ghadamès.

L’Algérie, qui se revendique d’une totale neutralité dans le conflit libyen, est l’un des quelques pays qui n’a pas appelé au départ de Kadhafi.

Les autorités algériennes n’ont pas commenté l’information.