DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

La tension baisse enfin à Tripoli

Vous lisez:

La tension baisse enfin à Tripoli

Taille du texte Aa Aa

Les combats entre rebelles libyens et dernières poches de resistance loyaliste ont baissé en intensité et les habitants de la capitale respirent un peu mieux.

Mais les conditions de vie restent celles d’une ville dévastée par des semaines de combat. Outre de nombreux barrages routiers, les Tripolitains subissent maintenant la pénurie.

Essence, eau, vivres, médicaments, tout vient à manquer, et les coupures d‘électricité sont nombreuses.

Cette femme pense à la fin du Ramadan, dans trois jours :

“Bien-sûr que nous avons besoin de nourriture et de sécurité, et nous voulons commencer à nous préparer pour l’Aïd… Je n’ai rien d’autre à dire”.

La route côtière menant à Tripoli est encore coupée par les partisans de Kadhafi au niveau de Syrte, mais les insurgés se sont emparés ce vendredi du poste de Ras Jdir, à la frontière avec la Tunisie, et des combats subsistaient samedi aux abords de Zouara, ville à 160 km à l’ouest de Tripoli.