Fermer
Identifiez-vous
Merci d’entrer vos identifiants de connexion

ou Rejoignez la communauté euronews

Avez-vous oublié votre mot de passe ?

Skip to main content

Dernière Minute
  • Oscar Pistorius condamné à 5 ans de prison pour la mort de Reeva Steenkamp

Une cinquantaine de corps carbonisés jusqu‘à l’os.

C’est la découverte macabre qu’ont faite des habitants de Tripoli et des rebelles hier dans une base militaire du sud de la capitale. Cette base abritait des troupes d‘élites commandées par un des fils de Mouammar Kadhafi. Elle n’a été conquise par les insurgés qu’hier.

Les rebelles affirment que ves corps calcinés sont ceux de civils opposés au régime de Moummar Kadhafi et qu’ils auraient peut-être été exécutés mardi ou mercredi dernier.

Il est impossible pour l’heure de savoir avec exactitude ce qui s’est passé et qui étaient les victimes.

Selon Amnesty International, dans un autre camp militaire, des gardes ont ouvert le feu et lancé des grenades, sur des détenus qui tentaient de s’échapper.

Copyright © 2014 euronews

Plus d'actualités sur :