DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

L'UE à la rencontre des dirigeants israéliens et palestiniens

Vous lisez:

L'UE à la rencontre des dirigeants israéliens et palestiniens

Taille du texte Aa Aa

Alors que les Palestiniens doivent proposer l’adhésion de leur Etat à l’ONU, le 20 septembre prochain, Catherine Ashton a rencontré dimanche soir le Premier ministre israélien Benyamin Netanyahu, mais aussi Ehud Barak, le ministre israélien de la Défense, qui a taxé la requête palestinienne de “stérile”.

La chef de la diplomatie de l’Union européenne s’est, elle, enquis de la relance des discussions de paix, au point mort depuis un an.

“Je suis venue ici, déclare-t-elle, pour discuter de l’avancée des négociations. Je pense que les changements que vous avez décrits et que nous avons observés autour d’Israël, dans les pays voisins, viennent accentuer la nécessité de trouver une solution permettant aux populations d’Israël et de Palestine de vivre ensemble, dans la paix.”

Dimanche matin, à Jénine, Catherine Ahston a posé la première pierre d’une nouvelle “Mouqa’ata”, bâtiment officiel de l’Autorité palestinienne.

Son président, Mahmoud Abbas a sollicité l’ appui de l’UE à la demande d’adhésion d’un Etat de palestine à l’ONU. Une initiative qui continue de diviser les 27.

En marge de ces rencontres, Tel Aviv a été la cible d’attaques qui ont fait 7 blessés dans la nuit de dimanche à lundi. L’armée israélienne annonce une augmentation de ses effectifs le long des frontières avec l’Egypte et la bande de Gaza.